MosaikHub Magazine

Affaire Skripal : action coordonnée de pays occidentaux pour expulser des diplomates russes

lundi 26 mars 2018 par Charles Sterlin

Les Etats-Unis et quatorze pays de l’Union européenne ont annoncé lundi après-midi des mesures de rétorsion consécutives à la tentative d’assassinat de l’agent double Sergueï Skripal.

Trois semaines après l’empoisonnement de l’agent double Sergueï Skripal, de nombreux pays occidentaux (dont quatorze de l’UE a annoncé Donald Tusk, président du Conseil européen) ont décidé, lundi 26 mars, de mener une action coordonnée pour sanctionner la Russie en expulsant nombre de diplomates.
Le plus gros contingent est annoncé aux Etats-Unis. Un haut responsable de l’administration américaine a indiqué que 48 « agents de renseignement connus » du consulat de Russie à Seattle, au nord-ouest des Etats-Unis, et 12 de plus à la mission russe de l’ONU ont sept jours pour quitter les Etats-Unis. « Les Etats-Unis sont prêts à coopérer pour bâtir une meilleure relation avec la Russie, mais cela ne peut que se produire si le gouvernement russe change d’attitude », souligne un communiqué de presse de la Maison Blanche. La Maison Blanche a aussi annoncé la fermeture du consulat de Seattle citant la proximité d’une base de sous-marin et d’une grande partie des installations industrielles de Boeing. Son voisin, le Canada a expulsé quatre diplomates.

Quatre diplomates expulsés de France
La France va expulser quatre diplomates russes « dans un délai d’une semaine », a fait savoir le Quai d’Orsay. De son côté, l’Allemagne va également en expulser quatre, a précisé le ministère des affaires étrangères allemand. « Nous avons expulsé aujourd’hui quatre diplomates russes. Car la Russie n’a toujours pas contribué à éclaircir l’empoisonnement de Salisbury » a-t-il ajouté. L’Italie va expulser deux diplomates, tout comme le Danemark.
Mêmes initiatives du côté de l’Europe de l’Est avec en tête l’Ukraine qui va expulser 13 diplomates. La Pologne en expulsera quatre, même chose en Lituanie. De son côté, la République tchèque en expulsera trois. La Lettonie, elle, a annoncé l’expulsion d’un seul diplomate. Quant à l’Estonie, elle expulse l’attaché militaire russe.

Des représailles contre la Russie, soupçonnée d’une tentative de meurtre en Angleterre
Ces annonces font suite à un affrontement entre la Russie et le Royaume-Uni. Un agent double prénommé Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont les victimes d’une attaque au gaz innervant. L’événement prend immédiatement une tournure politique à la lumière de l’identité de la victime : Sergueï Skripal, 66 ans, est un ancien colonel du service de renseignement russe réfugié au Royaume-Uni. Les soupçons se portent alors sur la Russie qui nie toute implication dans cette tentative d’assassinat.
Londres a déjà expulsé 23 diplomates russes présentés comme des « agents du renseignement sous couverture » et suspendu les relations bilatérales avec la Russie. Moscou a répliqué en expulsant le même nombre de diplomates et en ordonnant la fermeture du British Council.


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie