MosaikHub Magazine

Evans Paul condamne l’irrespect envers les symboles de la nation

mardi 13 novembre 2018 par Charles Sterlin

L’ex Premier Ministre haitien, Evans Paul, s’insurge contre les attaques sur le drapeau. C’est une dérive, a dit le chef de file de la KID, membre de la coalition gouvernementale.

Le chef de file de Pitit Dessalines, Moīse Jean Charles, a hissé un drapeau noir et rouge sur le site de Vertieres le week end écoulé.

Estimant qu’il s’agit d’une action politique exagérée, M. Paul considère que l’affront ne vise pas le chef de l’état mais la nation toute entière. Il doit prendre ses distances avec ce qui s’est passé, a dit M. Paul regrettant les attaques contre les sites historiques et les symboles de la lutte des pères de la patrie.

Une manifestation violente contre les autorités alors qu’elles rendent hommage aux fondateurs de la patrie est de la sauvagerie, s’est exclamé M. Paul critiquant l’annonce d’une manifestation le 18 novembre 2018.

Il considère que l’action politique ne peut être poursuivie sur ces éléments fondateurs qui sont sacrés. Le 18 novembre qui marque la commémoration de la bataille de Vertieres ne peut être réalisé dans la confrontation, insiste M. Paul.

Le 18 novembre est une bataille pour le respect des droits humains et qui s’est soldée par la victoire de Dessalines sur Napoléon , a martelé le chef de file de la KID.

M. Paul qui fut l’un des artisans des manifestations de l’opposition après la dictature des Duvalier et sous l’administration d’Arisride s’est repenti d’avoir organisé une manifestation le 1 janvier 2002.

Le 18 novembre n’appartient pas à Jovenel Moìse mais c’est un jour pour rendre hommage au pères fondateurs de la patrie, a t-il laissé entendre.

LLM / radio Métropole Haïti


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie