MosaikHub Magazine

Généralisation du Nouveau secondaire : le MENFP accorde deux ans de grâce aux écoles

jeudi 30 août 2018 par Charles Sterlin

Le virage vers la généralisation du Nouveau secondaire n’est pas pour cette année dans les écoles publiques et privées sur le territoire national. Quoique le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle ait recommandé la généralisation de ce programme dans toutes les écoles du pays.

National -

Conscient des difficultés auxquelles ces écoles se trouvent confrontées, le titulaire du MENFP a décidé d’accorder aux écoles deux années moratoires pour se mettre à la hauteur du virage au secondaire rénové. « Le programme du Nouveau secondaire était élaboré trop tard. L’État n’était pas tout à fait préparé pour l’appliquer, car cela avait requis beaucoup de moyens », a confié Pierre Josué Agénor Cadet, lors d’une conférence de presse lundi.
Le ministre du gouvernement démissionnaire veut procéder de manière souple en accordant deux ans de grâce aux écoles qui n’ont pas emboîté le pas. Toutefois, le ministre Cadet a soutenu que le programme Nouveau secondaire était au stade de généralisation dans le pays.
« Ce programme peut causer plus de tort aux familles ainsi qu’aux enfants si nous n’accordons pas ce moratoire », a reconnu le titulaire du MENFP. Il dit avoir tenu des ateliers de travail avec des responsables d’écoles, des spécialistes en éducation et techniciens afin de rendre possible ce virage et dissiper les inquiétudes.
Pierre Josué Agénor Cadet a annoncé que des mesures ont été prises pour écourter les horaires et réduire le nombre de matières à huit ou à neuf aux examens officiels.
Parallèlement, le ministre Cadet a informé que le MENFP a déjà recruté des enseignants pour toutes les disciplines à travers les 240 lycées sur le territoire national. « Les lycées ont un surplus d’enseignants. Nous allons nous servir de ces enseignants pour augmenter l’accès à l’éducation », a-t-il expliqué. Le ministre a indiqué par ailleurs que des équipes de supervision seraient déployées en vue de contrôler la présence des professeurs dans les salles de classe.
Créé suite à l’application des 12 mesures prises en été 2014 par l’ex-ministre de l’Éducation Nesmy Manigat, le programme du Nouveau secondaire est mis sur pied dans la perspective de contribuer à une meilleure gestion des écoles publiques et privées. La charge horaire correspondante au nouveau secondaire est de 35 heures par semaine pour un total de 990 heures par année scolaire. Ledit programme vise la démocratisation du système éducatif haïtien, sa modernisation et son efficacité externe en termes d’adéquation de la formation et d’insertion socioprofessionnelle des jeunes.
Des chantiers pour augmenter l’accès à l’éducation
Pour augmenter l’accès à l’éducation, à l’issue de cette conférence, le ministre Cadet a également annoncé le démarrage des travaux de construction d’une centaine d’écoles publiques. Parmi lesquelles les chantiers de 4 nouveaux lycées, à savoir les lycées Marie Jeanne, Daniel Fignolé, Georges et Antoine Izméry, du Cent-cinquantenaire. Pierre Josué Junior Agénor Cadet a révélé que le MENFP était à la recherche d’un meilleur espace pour la construction du lycée Jean-Jacques Dessalines, lequel est une priorité dans le budget du MENFP.

Michelson Césaire
Auteur


forum

Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie