MosaikHub Magazine
Personnalité honorée par le MENFP

Honneur et Mérite à Roody Edmé

vendredi 29 juin 2018 par Charles Sterlin

Il vient de recevoir une distinction Honneur et Mérite du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP). Roody Edmé, cofondateur de « Cours privés Edmé », fête ses 36 ans de carrière dans une profession qui lui plaît.

National -

D’entrée de jeu, Roody Edmé ne cache pas sa pleine satisfaction que lui apporte le métier d’enseignant. Pour lui, le plus important, c’est de voir la transformation d’un enfant qui s’épanouit académiquement au fur et à mesure qu’il intègre la formation. « Je suis heureux dans ce métier parce que je partage la même passion avec ma femme. Notre mission, c’est de former des êtres humains de qualité, vecteurs des valeurs collectives du vivre-ensemble », a martelé le DG de « Cours privés Edmé », ajoutant qu’Haïti a besoin de citoyens compétents capables de travailler pour atteindre un objectif commun. « Je suis heureux d’être en première ligne sur un front aussi stratégique pour le bien commun », a-t-il souligné en parlant de son projet éducatif.
Roody Edmé est un personnage très connu dans le milieu éducatif et de la presse haïtienne. Journaliste travaillant dans plusieurs journaux de la place comme rédacteur et responsable, il a publié plusieurs articles sur l’éducation dans les revues scientifiques haïtiennes et étrangères. Éditorialiste au quotidien Le National, M. Edmé a été responsable de la section Internationale du journal Le Matin et rédacteur en chef de la revue Conjonction.
Né à Port-au-Prince le 8 mars 1960, Roody Edmé a débuté sa carrière d’enseignant en 1982. Il a œuvré au Centre classique féminin, au Collège Jean Price Mars, puis au Collège de l’Étoile, à Ste-Thérèse-de-l’enfant-Jésus et aux « Cours privés Edmé », son œuvre éducative. Fondés en décembre 1997, par le couple Edmé, Roody et Ketlène, les « Cours privés Edmé » vont fêter dans les mois à venir leurs 21 ans d’existence. Selon des observateurs, c’est une école de qualité qui offre une éducation de haut niveau.

Il est père de quatre enfants. Avec sa femme Moïse Ketlène Edmé, Roody Edmé mène traquillement sa vie de couple à Port-au-Prince. L’un de ses quatre enfants travaille dans l’administration des « Cours privés Edmé » et les trois autres sont en doctorat à l’étranger et interviennent aussi à l’école via Skype, a-t-il fait savoir. Cet universitaire est diplômé en anthropologie, sociologie et sciences de l’éducation. Il a fait ses études de deuxième cycle tant en Haïti qu’à l’étranger, notamment au Centre universitaire international, Université des Antilles et de la Guyane. Il est actuellement vice-président de l’Association professionnelle d’écoles privées (APEP).
Par ailleurs, l’anthropologue et l’éducateur de carrière en a profité pour partager ses déceptions par rapport à certaines réalités du secteur. Ses regrets nourris sont, selon lui, d’ordre général. « Nous avons pris trop de temps à mettre en place les réformes structurelles d’un système défaillant. Or, l’éducation est pour Haïti un domaine stratégique. Un des fondamentaux pour nous projeter dans le siècle », a indiqué Roody Edmé. Il a par ailleurs partagé sa philosophie de l’éducation : « Il n’y a pas d’écoles modernes sans leadership scolaire ». C’est en ce sens, dit-il, qu’il nous faut revoir les programmes... former nos enseignants et renforcer les équipes pédagogiques.

M. Edmé croit dur comme fer que le système éducatif haïtien a besoin de maîtres formés, mais aussi de concepteurs de manuels, de maisons d’édition avisées, d’annales et de guides pédagogiques. « Les directeurs d’écoles sont essentiels à l’encadrement des enseignants. Il faut qu’ils soient formés et responsables. Aussi doivent-ils mettre leurs enseignants en situation de donner des résultats », a-t-il indiqué.

Emmanuel Thélusma
Auteur


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie