MosaikHub Magazine

Stephen Hawking, l’homme qui parlait aux trous noirs

lundi 26 mars 2018 par Charles Sterlin

L’astrophysicien britannique Stephen Hawking, père de la singularité gravitationnelle, est mort le 14 mars à l’âge de 76 ans. Histoire d’une légende.
Par Frédéric Lewino et Chloé Durand-Parenti

Stephen Hawking était connu pour son humour et son sens de l’autodérision. Sans doute aurait-il souri de l’hommage emphatique du deuxième homme à avoir marché sur la Lune, Buzz Aldrin : « Nous avons perdu un des plus grands cerveaux de l’Histoire qui nous a aidés à explorer les plus profonds mystères de l’Univers. » Génie, certes il le fut. Mais pas au point de le mettre sur le même piédestal qu’un Newton ou un Einstein. « Néanmoins, c’est un grand scientifique qui a fait des contributions importantes et durables à l’intérieur des théories créées par Einstein et par d’autres », reconnaît le...


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie