MosaikHub Magazine

Pourquoi Djibouti est-il devenu la « caserne du monde » ?

lundi 26 mars 2018 par Charles Sterlin

ENQUÊTE - Ce petit pays de la Corne de l’Afrique, à la situation stratégique, accueille cinq bases militaires d’armées étrangères. Deux autres puissances montent des sites à ses portes.

Sentinelle postée entre l’Afrique et l’Asie, occupant une position stratégique exceptionnelle, Djibouti a toujours aiguisé l’intérêt des puissances. La France, traditionnellement, mais aussi les États-Unis, à partir de la guerre du Golfe, puis le Japon, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis y sont devenus militairement présents. L’an dernier, la Chine, déjà massivement implantée dans l’économie locale, y a installé sa première base militaire outre-mer. Djibouti, « nid de puissances », au cœur d’une zone de tensions, suscite autant de convoitises que d’interrogations.
De quels avantages dispose Djibouti ?
La raison est avant tout stratégique. Djibouti, petit État - 23.000 km² et à peine plus de 800.000 habitants -, est idéalement placé sur le détroit de Bab al-Mandab. Ce bras de mer qui contrôle l’accès au canal de Suez est aujourd’hui la 4e route maritime mondiale avec 30.000 navires par an. À cela, il faut ajouter les bateaux de très gros tonnages qui passent au large, en route entre l’Asie et l’océan Atlantique, et les nombreux câbles sous-marins. C’est cette bénédiction géographique qui a poussé des commerçants français à s’y installer dans la première moitié du XIXe siècle, avant que la France ne colonise ce territoire si bien placé qu’ambitionnait aussi la Grande-Bretagne. Pendant la guerre froide, l’importance militaire de ce port explique en grande partie pourquoi Djibouti n’accède à l’indépendance qu’en 1977.
Alors que la chute de l’URSS aurait pu peu à peu réduire l’intérêt du monde pour ce coin de la Corne de l’Afrique, une suite d’événements va au contraire le relancer. Il y a d’abord l’indépendance de l’Érythrée qui, privant l’Éthiopie de débouchés maritimes, rend ...


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie