MosaikHub Magazine

L’Américain d’origine haïtienne Jason Derulo interprétera l’hymne officiel du mondial 2018

vendredi 16 mars 2018 par Charles Sterlin

Après Shakira dans « Waka waka » en 2010, Jennifer Lopez et Pit bull dans « We are the one (ole ola) » en 2014, c’est maintenant le tour de Jason Derulo de jouer sa partition au rang de ceux qui interprètent les chansons officiels des Coupes du monde de football. La musique « colors » du chanteur et compositeur américain d’origine haïtienne est en effet l’hymne officiel du Mondial russe, en partenariat avec Coca-Cola, sponsor majeur de la FIFA.

Culture -

Du 14 juin au 15 juillet 2018, la plus grande compétition quadriennale de football se tiendra sur les terres de Vladimir Poutine. 32 équipes se disputeront le titre de champion de cette 21e édition de la Coupe du monde, pendant que des milliers de gens vont bouger au rythme des différents morceaux composés à cette occasion. Cette année, cette mélodie de reconnaissance, cet air annonciateur, cette flamme musicale qui vient rappeler aux fans que c’est bien l’heure des critériums, sera apportée par Jason Derulo avec son morceau titré « Colors ».
D’un rythmique assez entraînant, ce texte musical peint d’une couleur unificatrice, a été mis en ligne le jeudi 8 mars dernier, a déjà été visualisé près d’un millier de fois sur YouTube. « Now there’s beauty in our unity we’ve found » sont en effet les paroles du tube de ce chanteur que Haïti a vu naître les parents. Outre ce message d’union prêché par l’artiste, on sent couler à travers ses mots, ce torrent de reconnaissance d’égalité entre les races. « We’re created equal on race », l’entend-on chanter. Lucky Dube, lui, dirait plutôt « Different colors, one people ». Pas du tout le même contexte, mais quasiment le même message.
Avec son habituelle voix modulée, digne d’un chanteur du R’ nB, l’auteur des titres « the sky is the limit », « Whatcha say », « Trumpets » et bien d’autres encore anime les nombreux fans des équipes participantes de ce regain de vitalité afin de supporter leur équipe. « Hands up for your colors », leur recommande. « Colors » est pour l’artiste qui a plusieurs cordes à son arc, un moyen de susciter ce souci d’appartenance chez les supporters, cette sensation de plaisir ressentie à voir les couleurs de son pays sur les terrains de football, et cette fierté de le voir marquer un but. Représenter son pays, lever son drapeau, montrer ses vraies couleurs, constituent le message final que Jason apporte à la fin de son morceau.
La Coupe du monde 2018 : la balle sera peut-être russe, mais l’hymne officiel est sans conteste américain.

Darline Honoré darlinehonore1324@gmail.com
Auteu


Accueil | Contact | Plan du site | |

Creative Commons License

Promouvoir & Vulgariser la Technologie